LUX SCÈNE NATIONALE

Arts visuels + Arts scéniques
ARTS, CULTURE ET INNOVATIONS À VALENCE, DRÔME

Rencontres du Pôle Auvergne-Rhône-Alpes d’éducation aux images

Mises en scène et jeu de soi dans les images contemporaines

PROGRAMME

9H / ACCUEIL

9H15 / INTRODUCTION
Par Yves Le Pannerer, conseiller cinéma et audiovisuel, Drac Auvergne-Rhône-Alpes, Alexandre Winkler, délégué académique aux Arts et à la Culture, rectorat de Grenoble, Patrick Facchinetti,
 délégué général de Passeurs d’images.

9H30 > 11h15 / CONFÉRENCE : LES NOUVEAUX ÉCRANS DU « JE » : LES (RE)MÉDIATIONS NUMÉRIQUES DU RÉCIT DE SOI
— par Claire Chatelet, maître de conférences en audiovisuel et nouveaux médias à l’Université Paul Valéry de Montpellier, et conceptrice de projets interactifs.
Sous l’impulsion du web 2.0 et des technologies numériques mobiles, de nouvelles « écritures de soi » ont émergé sur une multiplicité d’écrans/interfaces. Mêlant l’intime et l’« extime », l’expression individuelle et l’expression collective, ces nouvelles formes audiovisuelles tendent non seulement à brouiller les frontières entre réel et fiction, mais également entre espace de production et espace de réception. À partir de plusieurs exemples, cette conférence invite à voir comment les différents dispositifs numériques conditionnent des niveaux de médiation spécifiques et déterminent de nouvelles formes du je à l’écran.

Suivi de
MOTS D’ADOS, UNE WEBSÉRIE DOCUMENTAIRE SUR L’ADOLESCENCE ET L’INTIMITÉ — par Irvin Anneix
Présentés par Irvin Anneix, artiste multimédia, et introduits par Alice Blanc, coordinatrice de l’association Archipel.

« Mots d’ados » est une collection de journaux intimes rédigés pendant l’adolescence. Initiée en 2014 sur les réseaux sociaux, elle rassemble aujourd’hui plus de 5000 écrits manuscrits et virtuels, qui abordent tous les sujets heureux et malheureux de cet âge. Ces écrits sont ensuite lus et commentés face caméra par d’autres adolescents qui en deviennent la voix. Ces lectures sont enregistrées via une cabine de lecture itinérante en France, puis diffusées sur une chaîne YouTube.

11H30 > 12h30 / SPEED DATING
Des artistes visuels, réalisateurs, intervenants et médiateurs régionaux présentent leurs structures, projets et propositions d’ateliers sous la forme d’un pitch de 10 minutes. 

L’Aquarium Ciné-café
Alizée Sarazin
Présentation des ateliers cinéma

L’Equipée
Anne-Sophie Rey
Présentation d’un atelier cinéma d’animation

Cinesium
Lionel Lacour
Présentation de l’atelier Première mise en scène

Interstices
Olivier Mitterrand
Anthropologue et réalisateur

Et Pourquoi pas
Association grenobloise

Jérémie Lamouroux
Réalisateur et intervenant

14h > 17h / ATELIER DE CRÉATION
STORIES SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
— Avec Irvin Anneix
Pour « Cher futur moi », Irvin Anneix invite des jeunes de 15 à 20 ans, partout en France, à se confier seuls et dans leur chambre, à leur « moi du futur » dans 10 ans. Dans ces capsules temporelles en vidéo, ils confient sans tabou leurs espoirs et leurs peurs du futur, et abordent des sujets sensibles, comme leur harcèlement à l’école, leur transidentité ou leur mal-être. Le temps d’un atelier au LUX, Irvin Anneix repense son dispositif à l’envers et vous propose de vous mettre en scène en dialoguant avec l’adolescent.e que vous étiez, ou de vous adresser directement aux participants de la websérie pour leur passer un message d’espoir.
(15 personnes – Sur réservation uniquement)

14h > 15h45 / RESTITUTIONS D’EXPÉRIENCES
FORMES RENOUVELÉES DES RÉCITS INTIMES
Animateur : Cyril Peyramond, coordinateur régional Lycéens et Apprentis au Cinéma, Acrira.
En quelques années, la vie numérique a pris une expansion irrépressible, nourrie par des réseaux sociaux toujours plus prisés, où des individus mondialisés livrent des images d’eux-mêmes à un public qui dépasse largement le cercle des proches et de la famille. Souvent ramenées à une course aux likes et la construction artificielle d’un double fictif à la vie idéalisée, ces pratiques peuvent aussi ouvrir un nouveau territoire de l’intime. Cette table ronde interrogera le renouvellement des formes du récit de soi qui réinventent l’art de l’autoportrait.
« Stories Instagram » par Sébastien Duclocher, Sauve qui peut le court métrage. Des cinéastes revisitent les stories instagram pour créer de nouveau objets filmiques, entre fiction et documentaire, tels Romain Champalaune, Felipe Elgueta…
« Autofiction : le vrai du faux, mise en scène et réseaux sociaux » par Benjamin Cocquenet, Les Ateliers de la rétine, et Florian Lefebvre, vidéaste et intervenant en technologies innovantes. Une invitation à animer une vie fictive à travers l’animation d’une toile de réseaux sociaux et la production de supports appelant plusieurs pratiques artistiques (écriture, photographies, audiovisuel).
« Éclaircie en hiver » par Yveline Loiseur, photographe, et Claire Freyssenet, enseignante en arts plastiques et coordinatrice CPES-CAAP au lycée Lumière de Lyon. Un projet en milieu scolaire qui croise théâtre de situation, pratique collaborative et partage du sensible.
« Une partie de pêche », film de César Simonot réalisé à la Cinéfabrique. La rencontre de deux proches qui ne se sont pas vus depuis sept ans. Présentation par le réalisateur et l’équipe pédagogique de la Cinéfabrique.

16h > 17h45 / RESTITUTIONS D’EXPÉRIENCES
RÉVÉLER MÉMOIRES ET SECRETS
Animatrice : Barbara Cornuaud, association Les Ecrans, coordinatrice de Collège au cinéma en Drôme et Ardèche.
Dans des sociétés de plus en plus morcelées, réduites à des individus atomisés et potentiellement assignés à leur micro-monde numérique, quelles propositions collectives et citoyennes peuvent profiter des techniques et outils de filmage contemporains ? Comment l’individu nomade peut construire un lien à l’autre, partager une mémoire ? Comment peut-il exprimer une expérience personnelle complexe, une identité collective négligée ou méprisée ? Autant de pistes d’expériences partagées qui seront explorées durant cette table ronde.
« Moi aussi j’ai des souvenirs dans mon téléphone » par Seb Coupy, réalisateur et intervenant, et Amaury Piotin, coordinateur Rhône-Alpes Passeurs d’images. Un film réalisé avec des adolescents et mineurs isolés à Villefranche-sur-Saône et Trévoux, en partenariat avec le cinéma la Passerelle, l’association Les Passeurs, le collectif AMIE, Migration(s) en images, Passeurs d’images /ACRIRA et la ville de Trévoux.
« Jean-Felix Fayolle – Street Art Photography » par Céline Bresson, directrice de la Maison de l’image de Grenoble. Portraits d’habitants réalisés de façon collaborative à l’occasion du cross urbain, puis exposés dans le quartier de Villeneuve à Grenoble.
« Roule ma poule » de Théo Thieblemont. Film réalisé à la Cinéfabrique, présenté par le réalisateur et l’équipe pédagogique de la Cinéfabrique.

18H > 20h / DIFFUSION (entrée libre)

LA CRÉATION DU TERRITOIRE SE RÉVÈLE

Le CNC, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Drôme et Valence Romans Agglo ont développé un fonds de soutien au cinéma d’animation, qui stimule la production d’un territoire extrêmement créatif dans tous les langages de l’image. Nous vous en proposons une découverte.

ENTROPICO
Présenté par Christophe Haleb
Chorégraphe /cinéaste associé à LUX, Christohe Haleb présentera le dernier épisode de la série « Entropico ».
Réunissant des groupes de jeunes, danseurs, non danseurs, amateurs, le film « Entropico » s’est construit entre Marseille, La Havane et Fort-de-France, entre 2017 et 2019. Christophe Haleb est actuellement en tournage à Valence d’un nouvel épisode d’« Entropico », explorant la jeunesse en mouvement dans l’espace public : danseurs, slameurs, parkoureurs… sont associés à ce projet. « Entropico » cherche à capter la quête d’identité d’une jeunesse en mouvement, les influences des cultures urbaines mondialisées sur ses modes et styles de vie. « Entropico » sera présenté en septembre prochain à LUX et dans la Biennale de la danse à Lyon.

MESSALINA
Présenté par Barbara Cornuaud, association Les Ecrans, coordinatrice de Mèche Courte.
Court-métrage de Barbara Arsenault (3mn). Portrait d’un jeune drag queen, tiré de la série documentaire « Combats ordinaires » soutenue par le dispositif Mèche Courte.

ERNEST
Présenté par Carole Toledo, directrice de Teamto, Ludovic Guérin responsable pédagogique de l’ECAS, et des étudiants.
Film réalisé lors d’un workshop animé par le dessinateur François Olislaeger à l’Ecole Cartoucherie Animation Solidarité ECAS, à l’occasion de l’exposition « Ernest et la 4ème dimension » produite par LUX au printemps 2019.

19h / PRODUCTION DES STUDIOS (entrée libre)

Folimage
Un lynx dans la ville
de Nina Bisiarina (6mn) + infos
Le spectacle de maternelle de Loïc Bruyère (8mn) + infos
Présentés par les réalisateurs et Corinne Destombes, productrice.

Myu
Je sors acheter des cigarettes
de Osman Cerfon (14mn) + infos
Présenté par le réalisateur et Emmanuel-Alain Raynal, producteur.

Fargo et Les Films du Nord
Le Tigre et son maître
de Fabrice Luang-Vija (10mn) + infos
Présenté par le réalisateur.

Citron bien
Terre de vers
d’Hélène Ducrocq (9mn)
Avant-première présentée par la réalisatrice, Pierre Dron producteur et Nathanael Bergèse, compositeur.

20h30 / JUST KIDS (tarifs cinéma)
Avant-première en présence de Christophe Blanc.
Film de Christophe Blanc, avec Kacey Mottet Klein, Andrea Magguilli (2019 | 1h40). Originaire de Valence, le cinéaste Christophe Blanc a tourné cette histoire aux aspects autobiographiques à Grenoble durant l’été 2018. En collaboration avec Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma, Rezo Films et Le Navire. + infos