LUX SCÈNE NATIONALE

Arts visuels + Arts scéniques
ARTS, CULTURE ET INNOVATIONS À VALENCE, DRÔME

Formations

La version audio décrite des films, une promesse de cinéma
Promouvoir le cinéma inclusif
Vendredi 21 février 2020

Les dispositifs d’accessibilité des films aux spectateurs déficients visuels se développent et les versions audio décrites se multiplient. Mais quels sont les enjeux d’un cinéma inclusif ? Comment réunir, dans un projet constructif et valorisant pour chacun, les différents acteurs du projet d’accessibilité cinématographique ? Soutenus par l’Unadev – Union Nationale des Aveugles et Déficients Visuels – et en partenariat avec LUX, Scène nationale de Valence, CINE SENS et LE CINEMA PARLE proposent de réfléchir ensemble à ces questions lors d’une journée de rencontre. Avec la participation des usagers du centre Unadev de Lyon et de la région.

9h30 / Accueil à LUX Scène nationale + café

10h
/ Temps d’information et d’échange vers l’accessibilité du cinéma aux publics déficients visuels (en entrée libre)
Le cadre législatif / les films / les salles / les systèmes de diffusion / la communication / les relais.
Avec Cécile Dumas, Ciné Sens

Déjeuner sur place possible (sur inscription)

13h30 / Atelier de découverte sensible « La Version Audio Décrite des films, une promesse de cinéma » (en entrée libre)
Découvrir par l’expérience et dans la parole partagée les enjeux du dispositif audio descriptif.
Avec Marie DIAGNE, Le Cinéma Parle

15h45 / Projection-rencontre PHANTOM BOY (entrée : 4€)
Film d’animation de Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli (France | 2015 | 1h24)
En présence de Loïc Burkhardt, ingénieur du son, collaborateur du film
Comment la version audio décrite proposée prend- elle en charge la transmission d’un projet de cinéma ?
Mise à disposition de la version audio décrite aux spectateurs qui le souhaitent.

BULLETIN DE PARTICIPATION

> À télécharger ici

À remplir avant le vendredi 14 février et à retourner à l’adresse suivante :
lyon[at]unadev[dot]com
ou par téléphone au 04 37 37 89 47

Stage pour les enseignants conçu en collabroation avec la Daac du Rectorat de Grenoble
Vendredi 24 janvier 2020


9h
/ Accueil à LUX et présentation de Viva Cinéma, par Catherine Rossi-Batôt, directrice de LUX.
9h15 à 10h15 / Question philosophique par Stéphane Agullo, enseignant de philosophie : Qu’est-ce qu’une œuvre du passé apporte au présent ?
10h30 à 12h / Masterclass sur la restauration filmique par Béatrice de Pastre, directrice adjointe patrimoine du CNC, à partir des restaurations de La Galerie des monstres de Jacques Catelain.
13h30 à 14h30 / Les enjeux pédagogiques du film de patrimoine, présentés par Isabel Blot formatrice et enseignante de cinéma.
14h45 à 15h45 / Pourquoi s’intéresser aux œuvres cinématographiques du passé ? présenté par Lionel Lacour, professeur d’histoire.
16h-17h / Temps d’échange sur ces questions avec tous les participants.
17h30 / Visite de l’exposition de Silvi Simon (cinéma élargi et filmatrucs).
18h / Projection d’une sélection de films issus de la 42ème édition du Festival du film court en plein air de Grenoble, présentée par Peggy Zejgman-Lecarme.

« Réalité virtuelle : comment écrire, réaliser et transmettre en VR ? »

Formation proposée par le Pôle régional d’éducation aux images en Auvergne-Rhône-Alpes

Durée : 3 jours
Dates : 24, 25 et 26 juin 2019
Lieu : LUX Scène nationale de Valence
Public : réalisateurs, médiateurs et animateurs d’ateliers autour des images.
Tarif : 200 euros. Prise en charge AFDAS possible.

Pré-requis : l’écriture et la réalisation en réalité virtuelle nécessitent de bousculer ses acquis et sa perception des modes de narration classiques. Cet atelier nécessite une connaissance et une pratique cinématographiques, ainsi qu’une aisance dans l’apprentissage technique (montage vidéo, son).

Une formation proposée par LUX Scène nationale de Valence, menée par Brigitte Wild, expérimentatrice de co-écriture pédagogique en réalité virtuelle.
Une pré-inscription est obligatoire avant le 30 avril 2019 auprès de la coordinatrice du Pôle régional :
camille.chignier[at]lux-valence[dot]com

Déroulé succinct de la formation :

Première journée
Bases techniques, expérimentations des différences entre 360 et 2D classique (questionnaire, cours et interaction pratique, expérimentation et retour d’expérience)
Visionnage, décryptage des détails et difficultés techniques (contraintes VR vidéo 360).
Élaboration d’un premier plan séquence.

Deuxième journée
Tournage
Visionnage
Réflexion et travail sur les textes et les sons sur des films en VR

Troisième journée
Montage final