Spectacles

Arts visuels + Arts scéniques
ARTS, CULTURE ET INNOVATIONS À VALENCE, DRÔME

Robot, l’amour éternel

DANSE
Kaori Ito

Après avoir dansé pour les plus grands – Preljocaj, Decouflé, Platel, James Thierrée -, la danseuse et chorégraphe Kaori Ito nous livre une pièce intime, fantasque et drôle qui sonde en profondeur ce qui anime l’être humain : la vie, la mort et le temps qui passe vite… toujours trop vite.

Robot, l’amour éternel est la troisième partie d’une trilogie dans laquelle Kaori Ito explore les contours de l’humanité.

Après avoir dansé avec son père puis avec son compagnon, et donné naissance à un petit garçon, Kaori Ito se retrouve face à elle-même, confrontée à sa vie d’artiste en perpétuel mouvement. Prise dans ce mode de vie effréné, entre rencontres, voyages et tournées, elle éprouve le besoin de répertorier toutes ses activités dans un carnet de bord. Se mettre dans la peau d’un robot qui a tout à apprendre des comportements humains pour s’animer lui permet alors de prendre du recul, de vivre enfin le moment présent, d’être vraiment vivante sur scène. Elle se retrouve enfin seule pour apprendre à aimer ce qui fait vraiment l’essence des êtres humains : leur fragilité. Apparaissant et disparaissant à l’envi dans un espace scénique délimité par un praticable percé de trous, Kaori Ito explore la métamorphose des corps, de son corps, dont les moulages parsèment l’espace, créant un univers à la beauté plastique étrange et surréelle.

Un solo époustouflant, à la charnière entre l’humanité et l’inhumanité, l’animé et l’inanimé.