Spectacles

Arts visuels + Arts scéniques
ARTS, CULTURE ET INNOVATIONS À VALENCE, DRÔME

Palimpseste Solo/Duo

Michèle Noiret

Palimpseste Solo/Duo témoigne de la danse en perpétuelle métamorphose de la chorégraphe Michèle Noiret, qui ne cesse d’explorer de nouvelles perspectives corporelles, visuelles et poétiques.

C’est à Mudra – l’école de Maurice Béjart à Bruxelles – que Michèle Noiret a fait la connaissance du compositeur Stockhausen. Une longue collaboration s’ensuivra. Si elle invente des pièces pour différents ballets, dont celui de l’Opéra de Paris, elle signe, pour sa propre compagnie, une trentaine d’œuvres, dont des pièces acclamées comme DEMAIN, ou Hors-champ, qualifiées de danse-cinéma. Captivée par l’image, Michèle Noiret pense et construit des passerelles entre danse et cinéma et crée une œuvre à la croisée des genres, développant une écriture scénique et cinématographique dans laquelle les deux mediums se fondent et s’alimentent respectivement : collaborations avec des cinéastes, pièces scéniques dans lesquelles l’espace est réinventé par le filmage en direct, installations interactives telle Insondables présentées à LUX en 2011.

 

Avec Palimpseste Solo/Duo, Michèle Noiret poursuit son hommage au compositeur Stockhausen, qu’elle débuta en 1997 avec Solo Stockhausen, une pièce mythique qu’elle dansera plus de cinquante fois. Adaptée au cinéma par Thierry Knauff en 2004, puis réinventée pour la scène en 2014 sous le nom de Palimpseste Solo, cette pièce fait aujourd’hui l’objet d’une collaboration particulière avec le danseur et chorégraphe David Drouard, accueilli à LUX en 2016 avec (H)ubris. Telles des inscriptions anciennes recouvertes par d’autres et que l’on voit encore, cette pièce est le début d’un nouveau palimpseste, témoin d’une aventure débutée il y a plus de vingt ans et qui traversa une grande partie de la carrière de Michèle Noiret.