LUX SCÈNE NATIONALE

Arts visuels + Arts scéniques
ARTS, CULTURE ET INNOVATIONS À VALENCE, DRÔME

LUX

Cie La Vouivre

Une variation poétique sur le thème de la couleur, un voyage dansé qui invite avec douceur à explorer l’antre de l’obscurité, ses visages multiples et par opposition, le mystère des crêtes étincelantes de la lumière.

C’est une histoire où le noir et le blanc sont des personnages, c’est une histoire où la lumière est le narrateur. C’est l’histoire d’une nuit blanche où s’étalent toutes les couleurs du noir. Une histoire à dormir debout. Ce n’est pas le noir qui fait peur, c’est l’obscurité. Ce n’est pas le blanc qui rassure, c’est la lumière. Observer, apprivoiser ses émotions, avancer avec ses craintes, sa timidité, sa maladresse, c’est beau. On grandit, on s’épanouit, on se mêle au monde en couleurs. Même pas peur ! Fondamentalement opposés, le noir et le blanc incarnent pourtant un duo, l’un révélant l’autre et vice versa.

Accueillie à LUX avec ses pièces La Belle et Feu, La Vouivre continue d’explorer les champs de la danse, des arts plastiques, de la vidéo et de la musique, convoquant poésie et onirisme. Des images inspirées de récits lointains rappellent l’incroyable richesse et la nécessité de vivre dans un monde qui cultive la différence, la nuance.

Bérengère Fournier et Samuel Faccioli donnent une forme chorégraphique à la pensée de l’historien Michel Pastoureau : « On ne peut pas se passer du noir et du blanc pour décrire un monde en couleurs ».