Spectacles

Arts visuels + Arts scéniques
ARTS, CULTURE ET INNOVATIONS À VALENCE, DRÔME

Les Vertiges d’Hitchcock

Chorégraphie d’Emilio Calcagno - Création

D’origine italienne, Emilio Calcagno s’initie à la danse, en France, à la fin des années 80. Après le Centre National de Danse Contemporaine d’Angers, il danse notamment au sein du célèbre Ballet Preljocaj. Quand il développe ses projets personnels, Calcagno témoigne d’une approche éclectique des arts. Danseur, performeur, il aime créer dans des espaces atypiques… Electron libre, il flirte avec d’autres disciplines et fraye avec l’image. Peau d’âne, pièce pour douze danseurs créée à Chaillot en 2009, était déjà dotée d’une forte dimension cinématographique.

Avec Les Vertiges d’Hitchcock, la sensibilité du chorégraphe pour le 7e Art ne peut faire mystère… La référence au Maître du suspens y est omniprésente et Calcagno explore volontiers son univers sans jamais le plagier. Pas d’extraits de films projetés, point de saynètes reproduites sur scène… mais, à partir d’une sélection des œuvres du cinéaste, le désir de traduire quelques fondamentaux du répertoire mythique, en divers états de corps. Sur la base des grands principes hitchcockiens, Calcagno s’ingénie donc à mettre en situation le corps en angoisse, le corps en fuite, le mythe de la blonde (apparemment) glacée, l’obsession de l’innocent injustement condamné…

En une série de succédanés dansés, il évoque un univers anxiogène et fascinant. Les Oiseaux, Psychose, Fenêtre sur cour… défilent en pensée. Sous la forme d’un thriller, Les Vertiges d’Hitchcock sont un jeu entre le cinéma et la danse. Avec cinq danseurs au plateau, et un renforcement de l’intensité dramatique permise par la lumière et la musique (comme au cinéma), l’artiste italien rend un hommage vibrant au Maître américain : un hommage vibrant de corps en mouvement, réalisé sans les moyens de la caméra.

Rencontre avec Emilio Calcagno à l’issue de la représentation

Pièce pour 5 danseurs  |  Chorégraphie : Emilio Calcagno  |  Assistant chorégraphique : Alexandre Castres  |  Création musicale : Aurélien Richard  |  Création lumières : Baptiste Delestre et Nicolas Lemoine  |  Danseurs : Benjamin Forgues, Dorothée Goxe, Mira Kang, Leonardo Maietto, Youlia zhabina  |  Production : ECO – Emilio Calcagno  |  Coproductions : LUX Scène Nationale de Valence, La Maison du Théâtre et de la danse d’Epinay-sur-Seine, L’espace Georges Simenon de Rosny-sous-Bois  |  La compagnie Eco est soutenue par la D.R.A.C Picardie, le Conseil Régional de Picardie, le Département de la Seine-Saint-Denis |  Durée : 1h