Cinéma

Arts visuels + Arts scéniques
ARTS, CULTURE ET INNOVATIONS À VALENCE, DRÔME

L’Assassin habite au 21

Film d’Henri-Georges Clouzot

Un tueur en série sévit à Paris. Le commissaire Wens apprend que l’assassin séjournerait à la pension Mimosa. Il décide d’enquêter sur place, vêtu en homme d’église.

Produit par la Continental, société allemande de production de cinéma français sous l’Occupation, ce premier long métrage de Clouzot mélange expressionnisme allemand, polar, comédie et vaudeville. Clouzot, excellent directeur d’acteurs, y dépeint une fantastique galerie de seconds rôles, personnages savoureux, insolites, mais bien étranges. Génie de la réplique, le réalisateur utilise le polar comme moyen de disséquer ses semblables, de les observer à la loupe et d’en extraire le plus fourbe, le plus lâche, le plus veule, d’en tirer une critique incisive de la France contemporaine. Il pose d’emblée les bases de ses films à venir.