Cinéma

Arts visuels + Arts scéniques
ARTS, CULTURE ET INNOVATIONS À VALENCE, DRÔME

L’Argent

Film de Robert Bresson

Un faux billet déclenche un engrenage qui poussera un être au ban de la société, puis au crime

Bresson s’inspire ici d’une nouvelle de Léon Tolstoï, Le Faux coupon, même si l’on songe tout au long du film au Rachmaninov de Dostoïevski. L’Argent convoque littéralement la question de l’impossible rachat, avec ce faux billet initial qui, tel un virus, contamine le monde et déclenche une série croissante de violences. Le personnage d’Yvon rappelle celui de Michel dans Pickpocket. Bresson observe le « cheminement tragique du mal ». Un individu ne naît pas mauvais et c’est ce que le cinéaste observe, décortique, cette route tragique que tout un chacun peut un jour emprunter.