LUX SCÈNE NATIONALE

Arts visuels + Arts scéniques
ARTS, CULTURE ET INNOVATIONS À VALENCE, DRÔME

La Belle et la Bête

Orchestre Régional de Normandie
Philip Glass / Alban Richard

CINÉ-OPÉRA


Opéra pour ensemble et film de Philip Glass d’après le film de Jean Cocteau, La Belle et la Bête reste l’un des films qui illustrent le mieux la magie du cinéma. Le poète adapte le conte : un veuf s’égare et trouve refuge dans une demeure enchantée qui lui offre dîner et repos. En repartant, il cueille une rose pour sa fille Belle, déchaînant le courroux du seigneur des lieux resté jusqu’alors invisible. Un être fabuleux mi-homme mi-bête, qui le condamne soit à mourir soit à lui livrer une de ses filles…

Avec La Belle et la Bête, Cocteau réalise une délicate alchimie entre les deux extrêmes du réalisme et du poétique. Le film révèle l’envoûtement onirique dans lequel fusionnent réel et irréel, monde imaginaire ou fabuleux et monde concret, à travers ses images, dans un univers où démons et merveilles se confondent comme dans les rêves ou les croyances enfantines.

C’est à une réinterprétation qu’invite Philip Glass en recomposant la bande originale du chef-d’œuvre de Jean Cocteau, avec une partition minimaliste. Il place aussi les chanteurs face à leur propre rôle dans le film. Le résultat est époustouflant, Glass créant ainsi une sorte de ciné-opéra débordant de mélodies entêtantes. Au-delà du conte, le compositeur met en scène la nature même du processus de création. Grâce à une extraordinaire alchimie de l’esprit, l’ordinaire se transforme et devient magie. La puissance du monde créatif et brut de la nature, représentée respectivement par la Belle et la Bête, émerge enfin et permet au monde de l’imagination de prendre son envol.

Pour cette production, l’Orchestre Régional de Normandie s’associe à Alban Richard, directeur du Centre Chorégraphique National de Caen et s’entoure d’artistes de talent au rang desquels comptent Jean Deroyer pour la direction musicale et Jan Fedinger pour la création lumières.

Voir aussi :