Spectacles

Arts visuels + Arts scéniques
ARTS, CULTURE ET INNOVATIONS À VALENCE, DRÔME

Jean-Yves, Patrick et Corinne

Collectif ÈS

Plagier n’est pas créer ? Et pourtant, cette jeune compagnie relève avec beaucoup d’humour le défi d’un plagiat assumé et ne cesse de nous surprendre par son inventivité et son audace, appliquant à la danse les procédés de l’écriture cinématographique.

Un simple copié-collé d’idées, une production à l’identique, une référence un peu trop appuyée : le plagiat serait a priori aux antipodes de la création artistique. À priori… Le collectif ÈS prend le contrepied de cette idée reçue et décortique corporellement le plagiat pour inventer et construire des matières physiques à danser à partir de termes tels que copier-coller, voler, dissimuler, prendre pour sien, s’approprier, reproduire, ramener à soi, etc.

Cherchant à appliquer à la danse les codes de l’écriture et du montage cinématographiques et à « emprunter » dans certaines pratiques physiques populaires, ils s’emparent d’une référence commune : l’aérobic (dont le titre de la pièce est un clin d’œil aux émissions télé des années 80 !). Mais comment se réapproprier et faire siennes des références publiques tout en répondant à une nécessité de recréer, de réinventer ?

Accueillis à LUX en 2016 lors du Concours de danse (Re)connaissance, le collectif ÈS promet avec cette nouvelle création une danse à la fois burlesque, jubilatoire et parfaitement maîtrisée.