Spectacles

Arts visuels + Arts scéniques
ARTS, CULTURE ET INNOVATIONS À VALENCE, DRÔME

Horion

DANSE
Malika Djardi

Performance chorégraphique oscillant entre concert live et danse contemporaine, Horion, de la chorégraphe et plasticienne Malika Djardi, bouscule les attentes en offrant une variation cadencée autour du coup. Drôle et intense, Horion décrypte la force d’entrainement des rythmes puissants et répétitifs.

Si un horion est un coup, Orion désigne dans la mythologie grecque un chasseur réputé pour sa beauté et sa violence. Jouant sur les sons, cette pièce chorégraphique déroule le fil de ce qu’est un coup. Cadence, rythme, battement… Le duo de danseurs Nestor Garcia Diaz et Malika Djardi s’empare physiquement de la question. Avec humour, avec force, ils transforment alors le volume scénique, eux-mêmes inclus, en instrument de musique et caisse de résonance.

Soutenus par une physicalité sans faille, ils entretiennent un rythme halluciné, usant de brassées de baguettes de batterie, dans toute une variation qui tient du mikado, de l’escrime ou des fléchettes. La langue claque, les cuisses frappent, les baguettes tapent. Mené avec espièglerie, Horion emprunte allégrement aux codes des films de genre, à l’exotisme et à la déconstruction. Les deux comparses mixent coups d’éclat, brutalité, amour et haine dans une exploration poétique du couple où tous les coups sont permis. Dans cet extravagant cabaret de l’inattendu musical et chorégraphique, le corps devient matière, musique, instrument, personnage, énergie et rythme. Une délirante aventure qui vaut indéniablement le coup !

À l’occasion de Danse au fil d’avril, festival de danse en Drôme et en Ardèche organisé par la FOL26/07.