Enfance

Arts visuels + Arts scéniques
ARTS, CULTURE ET INNOVATIONS À VALENCE, DRÔME

Du silence et des ombres

Film de fiction de Robert Mulligan

1932, petite ville de Maycomb, Atticus Finch, avocat, veuf, élève ses enfants, Scout, 6 ans, et Jem, 10 ans. Calpurnia, la gouvernante, tient la maison. Le petit Dill Harris, voisin de la famille Finch, est fasciné par les récits de Jem qui lui parle de la « maison hantée » où habite leur mystérieux voisin Boo Radley. Un jour, Bob Ewell, un fermier ivrogne, accuse Tom Robinson, un ouvrier noir d’avoir tenté d’abuser de sa fille, Mayella. Atticus Finch va se charger de sa défense…

Raconté du point de vue des enfants d’Atticus, Du silence et des ombres, derrière sa peinture mélancolique de l’enfance, est aussi un pamphlet contre l’intolérance et aborde le racisme aux États-Unis. Sorti au début des années 60, en plein mouvement pour les Civil Rights et au moment des rassemblements pacifiques autour de Martin Luther King, le film dénonce les préjugés, le racisme et la ségrégation raciale qui était d’autant plus présente dans le Sud 30 ans auparavant.

Error: Invalid URL!