LUX SCÈNE NATIONALE

Arts visuels + Arts scéniques
ARTS, CULTURE ET INNOVATIONS À VALENCE, DRÔME

Corps qui pensent

Marion Fayolle

DESSIN

« Je pars d’une image fixe, d’une métaphore graphique, et ensuite, je l’anime, je la justifie, et peu à peu mes histoires trouvent un sens… Mon procédé d’écriture est proche de celui du théâtre d’improvisation. Je trouve passionnant de voir comment à partir d’un mot, d’un objet, d’un élément de décor, les acteurs vont réussir à écrire toute une histoire. » Marion Fayolle

Dans cette exposition, Marion Fayolle nous invite à déambuler dans son univers, à découvrir des fragments de ses livres et des dessins imaginés pour la presse mais aussi à dialoguer avec sa petite troupe de personnages. Chez elle, les corps dansent, se cassent, s’envolent et s’apparentent à des silhouettes théoriques qui questionnent les rapports humains et tentent d’incarner l’invisible. Les ombres s’enlacent, les têtes se détachent pour partir embrasser, les robes déteignent et les sexes deviennent laitues ou équidés.

Consacrée au festival de la BD d’Angoulême en 2018 pour son album Les amours suspendues, Marion Fayolle a grandi en Ardèche et vit aujourd’hui dans la Drôme. Lors de son cursus à l’Ecole des Arts Décoratifs de Strasbourg, c’est au sein de l’atelier d’illustration qu’elle rencontre Matthias Malingrey et Simon Roussin avec lesquels elle fonde la revue de bandes dessinées et d’illustrations Nyctalope. Auteure de sept livres (Nappe comme Neige publié aux éditions Notari, L’Homme en pièces, Le Tableau, La Tendresse des pierres, Les Coquins, Les Amours suspendues et Les Faux pas publiés aux éditions Magnani), elle travaille également pour la presse.