LUX SCÈNE NATIONALE

Arts visuels + Arts scéniques
ARTS, CULTURE ET INNOVATIONS À VALENCE, DRÔME

Beloved Shadows

Nach Van Van Dance Company

Après son intense et sensuel autoportrait Cellule présenté en début de saison, la danseuse et chorégraphe Nach livre un surprenant solo mêlant le krump au butô, deux danses nées dans la douleur et la révolte.

Nach aime explorer les territoires inconnus… Sous le titre poétique et mystérieux de Beloved Shadows – ou Ombres bien-aimées -, elle se confronte à l’esthétique de la danse butô et explore de nouvelles énergies puisées dans la culture japonaise lors d’un séjour de six mois à la Villa Kujoyama à Kyoto.

Du krump, danse urbaine revendicative très proche du hip hop, il reste l’expressivité énergique, qui la fait parfois boxeuse, parfois animale, sa fulgurance, ses gestes sans concessions. Du butô, elle a retenu l’intériorité et cette manière de suspendre le temps dans le flux du mouvement.

Dans ce spectacle, elle aborde la thématique du désir d’une femme. Un désir brûlant, transcendant, parfois douloureux. Sur le plateau orné de miroirs et éclairé par des néons rouges, elle convoque ses fantasmes mais aussi ses fantômes, ses propres personnages –une vieille femme, un amour perdu, une boxeuse -, et devient littéralement hantée. Elle compose avec l’épuisement physique, la répétition des mouvements, la fièvre et la folie, l’instinct et l’animalité comme territoire de danse commun permettant le croisement de cultures si différentes.

« Dans ma danse, il y a mes ancêtres, il y a ces femmes, puissantes, fragiles, désirantes, belles, combattantes… des mères, des sœurs, amantes, grands-mères, exploratrices, créatrices… chairs puis cendres. ».